Technique


29Jul

Bien choisir son plan de travail


Granit 

très résistant - Pierre très dure et résistante - Excellente résistance aux chocs et aux rayures - Excellente résistance à la température - Imperméable

Très grand nombre de couleurs : Plus de 300 coloris - Le plus souvent noir ou bleu-vert

3 finitions principales : Poli : effet brillant, c'est la finition habituelle, facile à entretenir - Adouci : effet lisse et satiné - Vieilli : effet mat, irrégulier, très à la mode

Ardoise : élégant, mais nécessite de l'entretien - Bonne résistance à la chaleur - Moindre résistance aux chocs, tâches et rayures :

L'ardoise est fragile et peut s'écailler sous un choc (casserole) - L'ardoise se raye : vous devrez protéger vos surfaces de découpe

L'ardoise se tâche : nécessité de passer régulièrement un produit pour l'entretenir (simple) - 2 finitions principales : - Polie : effet lisse - Naturelle : effet irrégulier

3 principales couleurs : L'ardoise est principalement noire, grise ou verte


Marbre : élégant, mais un peu contraignant

Le marbre est un matériau très noble et élégant, qui présente quelques contraintes. - Il est d'avantage utilisé en salle de bains qu'en cuisine.

Grand nombre de couleurs via l'utilisation de pigments - Bonne résistance à la chaleur -Moindre résistance aux chocs, tâches et rayures :

Peut-être fragile à l'usage (fissures, dalles...).

On peut y appliquer plusieurs couches de laque satinée pour en conserver l'effet. -Bien protéger les zones de cuisson et de découpe.

Un entretien régulier est nécessaire -D'autant plus s'il est poli, ce qui implique qu'il sera également glissant. -Utiliser des produits anti tâches adaptés.

STRATIFIÉ

Nos conseils : s’il est résistant, veillez toutefois à le préserver des produits d’entretien trop agressifs qui pourraient l'abîmer. De même, évitez de poser un plat sortant du four sur le plan de travail. Enfin, pour émincer vos légumes utilisez une planche à découper sous peine de le rayer. Le moins chère.

VERRE

Avant de craquer pour sa surface tout en transparence, pesez le pour et le contre. Le verre est en effet très fragile et ne supporte pas les chocs ni les températures élevées. Sa résistance à la chaleur est de 120°C maximum.

RÉSINE DE SYNTHÈSE

Aussi appelés matériaux composites, ils imitent à la perfection les pierres naturelles, comme le granit ou le grès. La plus connue des résines de synthèse est le Corian®.

Conseil : nettoyez rapidement les taches de vin ou café pour éviter l’incrustation. Lorsqu’elle vous paraît terne, la surface peut être lustrée afin de retrouver une seconde jeunesse.

INOX

C’est pour sa résistance à l’eau et à la chaleur que les professionnels l’ont adopté dans leur cuisine. Hygiénique, l' inox a cependant un gros défaut : il est difficile à entretenir au quotidien. Il est sensible au calcaire ainsi qu’aux rayures.

Avec le temps, il perd de sa brillance. S’il ne craint pas les produits d'entretien puissants comme l'eau de javel ou les dégraissants que l’on trouve dans le commerce, interdiction de frotter à l’aide d’une éponge grattante.

BÉTON CIRÉ

Les produits corrosifs sont à proscrire pour l’entretien du plan de travail. Pour le nettoyer, un coup d’éponge et du savon suffisent.

Optez pour des finitions brossées dont l'entretien est plus facile. Pour redonner du lustre à son plan de travail, il faut le revernir une fois par an.

LAVE

Il existe deux types de plans de travail en lave : la pierre de lave non traitée et la traitée. La pierre de lave brute étant poreuse, il est impératif de l'imperméabiliser.

Une fois le plan de travail traité, il suffit de passer un coup d'éponge et de l'eau savonneuse pour le nettoyer.

Fini le temps où la lave était noire ou anthracite. Aujourd'hui, on en trouve de toutes les couleurs. Nouveaux sur le marché et encore rares, les plans de travail en lave sont assez chers.

En savoir plus
28Jul

Le MDF (Medium Density Fiberboard) est un panneau composite de fibres de bois à densité moyenne. Également appelé medium, ce matériau a été découvert par hasard, lors d'un incident technique, en 1966, aux Etats-Unis.

MDF – Laquage, meuble, agencement, plinthe, moulures, jouets.
MDF–LA – Escaliers, plancher, âme de parquet contrecollé.
MDF-HLS – Utilisation en milieu humide, agencement, plancher, revêtement de sol stratifié.
MDF cintrable – Meuble, agencement.
MDF moulé – Utilisation industrielle pour moulage à chaud d'éléments en grandes séries.
MDF HDF haute densité – Revêtement de sol stratifié.
MDF LDF basse densité – Moulure.
MDF à peindre, revêtu d'un papier sous-couche.
MDF structuré, reproduisant le veinage du bois pour faces de portes intérieures.

Le MDF a des qualités mécaniques considérables et il investit de plus en plus les habitats. Le Medium Density Fiberboard a une certaine aptitude à recevoir des formes de finition variées. Fabriqué à base de fibres de bois et d’un liant synthétique, c’est un matériau industriel aux avantages multiples. Compte tenu de sa fine texture, le panneau bois MDF est homogène et esthétique. Économique, il est disponible en de nombreuses épaisseurs. Le MDF étant naturellement un matériau qui ne se fend pas, les panneaux bois MDF ont cette même caractéristique technique.         Résistant à la déformation ou à l’éclatement, il peut être peint, lasuré ou verni. Compte tenu de toutes ses qualités, c’est un véritable panneau bois pour meubles. Aussi, il intervient dans l’aménagement intérieur, notamment pour les éléments acoustiques, les moulures, les frises, etc. C’est un panneau bois utilisable pour l’agencement des bureaux, des commerces et des espaces d’accueil. Sa polyvalence est hors du commun et ses nombreux atouts en font un matériau de premier choix.

Entretien quotidien : utiliser uniquement de l'eau savonneuse ou du produit pour vitres avec une éponge et sécher à l'aide d'un chiffon doux. - taches récentes ou alimentaires : nettoyer avec un chiffon doux imbibé d'eau savonneuse. Sécher ensuite à l'aide d'un chiffon doux.

La densité des fibres, selon la norme UNE-EN 316, doit être égale ou supérieure à 450 kg/mc, valeur qui rend le matériau très stable sur le plan dimensionnel, plutôt que le bois massif, propriété très appréciée en menuiserie et ameublement.

PVC

Le PVC (polychlorure de vinyle) est un polymère thermoplastique, ce qu’en langage courant on appelle une matière plastique. Il est employé depuis déjà très longtemps en décoration et son application s’est répandue dans le secteur du mobilier de cuisine dans les années 80. 

Le PVC est un matériau qui offre de multiples avantages :

  • Résistant aux intempéries, à l'usure du temps, aux flammes et à la plupart des agents agressifs
  • Imputrescible
  • Insensible aux variations climatiques (contrairement à l'aluminium ou au bois)
  • Bon isolant électrique, thermique et phonique
  • Etanche aux gaz et aux liquides
  • Léger
  • Malléable, le PVC se plie à toutes les contraintes
  • Choix important de couleurs, motifs et finitions (imitation d’autres matériaux comme le bois, la pierre, le marbre, le béton, etc.)
  • Economique (moins cher que l’acier, le bois ou l’aluminium)
  • Facile à entretenir
  • Difficilement inflammable
  • 100% recyclable


 

En savoir plus
28Jul

Aménagement de vos meubles de cuisine

Rangement coin magique

 

 Porte Bouteille

Tiroir de rangement


Colonne de rangement chromée


Porte Épice


Tourniquet rotatif de cuisine


En savoir plus
27Jul

Charnière pour meuble de cuisine

L'idéal pour vos meubles est d'utiliser des charnières invisibles. Très discrètes et solides, leur seul défaut est leur coût légèrement plus élevé par rapport à des charnières classiques. Vous allez devoir choisir suivant trois méthodes de pose pour la porte de vos meubles.

Porte en applique : la porte vient buter contre le montant du caisson de meuble, c'est la configuration la plus commune.

Porte encastrée : la porte du meuble va venir affleurer le montant du caisson, donne un style très moderne !

Portes jumelées : lorsque deux portes viennent s'appuyer sur l'unique montant d'un caisson.

Ces trois configurations requièrent donc des charnières différentes. Une porte en applique nécessitera une charnière classique non coudée, mais une porte encastrée et une porte jumelée demanderont des charnières coudées, avec un angle plus important pour le dernier cas de figure.

Pour des portes de caisson standards, inférieures à 90 cm de haut, on préconise la pose de deux charnières. Toutefois, si vous souhaitez en fixer sur des façades de meubles ayant de plus grandes dimensions, n'hésitez pas à en mettre une tous les 50 centimètres pour plus de sûreté

En savoir plus
27Jul

coulisse pour tiroir de meuble de cuisine

Marques : Blüm, Hettich, Grass, Accuride, etc…

Une coulisse de tiroir est un accessoire permettant le mouvement de fermeture et d'ouverture d'un tiroir dans un meuble. C'est le rail du tiroir.

On distingue deux types de coulisses : à galets et à billes.


La coulisse à galets :

La coulisse à galets est composée de deux pièces en acier, sur lesquelles sont fixés des galets (roulettes) en plastique qui permettent le mouvement d'ouverture et de fermeture.

  • Ce type de coulisse peut être installé dans toutes les configurations.
  • Robuste et facile à installer, elle peut néanmoins être bruyante à l'utilisation. Le guidage peut également comporter un peu de jeu.
  • Pour autant, elle offre l'avantage d'être assez économique à l'achat.

La coulisse à billes :

La coulisse de tiroir à billes est également composée d'une glissière et d'une coulisse, associées grâce à un système de roulement à billes.

  • Ce modèle de coulisse offre un guidage très fiable et surtout silencieux à l'ouverture et à la fermeture.
  • Certains modèles sont équipés d'un amortisseur intégré qui offre un confort d'utilisation appréciable.
  • Les coulisses à billes sont plus solides et plus durables dans le temps que les coulisses à galets.



Pour déterminer le modèle de coulisse dont vous avez besoin, il est nécessaire de valider plusieurs critères de choix qui sont à prendre en compte :

  • Le type de sortie souhaitée : partielle ou totale. Les coulisses à sortie totale permettent une ouverture maximale du tiroir au contraire d'une coulisse à sortie partielle.
  • La longueur des coulisses : Elle doit être compatible avec celle du tiroir, mais aussi avec la capacité d'accueil du meuble ou du caisson.
  • Dans le cas d'un remplacement, l’épaisseur de la coulisse doit être conciliable avec l'espace existant entre le tiroir et le caisson.
  • Le positionnement de la fixation de la coulisse qui peut être fixée sur les côtés du tiroir en 2 positions haute ou basse :

-En fixation latérale, la coulisse est fixée sur les côtés du tiroir
-En fixation inférieure, la coulisse est fixée au-dessous du tiroir

  • La charge admise par la coulisse est très importante. Ce critère est à déterminer en fonction du poids du contenu du tiroir. En effet, un rail de tiroir de dressing ne supportera pas le même poids que celui d'une cuisine. Il existe des coulisses pouvant supporter jusqu'à 50 kg.

Comment choisir un coulisseau (compas) pour meuble ?

Un coulisseau pour meuble est une sorte de charnière métallique qui permet de manœuvrer l'abattant (la porte) d'un meuble. Il permet de l'ouvrir et de la maintenir à l'horizontale vers le bas comme pour un meuble secrétaire ou vers le haut comme pour un meuble haut de cuisine ou un coffre à jouet.

Les critères importants à prendre en compte pour l'achat de vos compas de meuble sont l'utilisation qui sera faite de l'ouvrant que à équiper et l'angle d'ouverture nécessaire.

Plusieurs types de compas existent :

  • Le compas à frein qui permet de ralentir le mouvement de l'abattant lors de sa fermeture ou de son ouverture.
  • Le compas à arrêt qui permet de bloquer l'abattant en position ouverte grâce à son cran d'arrêt. Il est tout à fait adapté aux tréteaux ou aux tables d'appoint.
  • Le compas de relevage permet quant à lui de faciliter le mouvement de relevage d'un abattant. À ressort, il garantit une fermeture en douceur. Il offre un confort et une sécurité supplémentaire, notamment pour les coffres à jouets.
  • Le coulisseau permet quant à lui d'accompagner le mouvement de l'abattant en le guidant via le système de coulisse.


En savoir plus
30May

Poignée avec ou sans

Une fois vos façades et le plan de travail choisis, reste à décider quel boutons et poignées équiperont les portes et tiroirs. Les boutons et poignées de cuisine vous offrent une véritable galerie de looks. Certaines poignées de cuisine peuvent être placées horizontalement ou verticalement.

Pour des lignes douces et une prise en main pratique et agréable, les poignées courbes sont idéales pour rompre avec les lignes droites des meubles. Chromées ou brillantes, elles donnent un côté chic à la cuisine. Mates, elles se font un peu plus discrètes.

Les poignées carrées, pour un look résolument moderne, peuvent être fines pour se fondre dans la façade. Les plus épaisses offriront une prise en main ultra fonctionnelle et un look néo industriel.

Les poignées bouton ou retro créent des ambiances intemporelles. Dorées ou argent, voire patinées ou dans le style poigné de porcelaine, elles s’accordent facilement avec les façades bois ou à cadre pour un style chargé de souvenirs et de plaisirs d’autrefois. C’est le détail romantique qui fait la différence sur une cuisine classique.

Pour ceux qui cuisinent à tous les repas et pour qui le confort est la principale exigence, les poignées barres sont un vrai plus en termes d’ergonomie. Dans un design souvent simple et épuré pour ne pas étouffer la façade, elles donnent un style contemporain mais cossu. Elles permettent de jouer sur l’ambiance meuble de famille ou cottage anglais tout en faisant le lien avec la déco et vos appareils électroménagers modernes.

Poignée barre au look résolument contemporain, les poignées profilées sont posées et incrustées sur le dessus de la façade et débordent juste le nécessaire pour une bonne prise en main. Discrètes, elles laissent place à la façade et accompagnent le rythme des tiroirs et des casseroliers. Soulignant à merveille l’alignement d’une rangée de casseroliers pour un style très graphique, elles peuvent devenir presque invisibles sur un alignement de porte pleine.



DES MEUBLES DE CUISINE SANS POIGNÉES AVEC SYSTÈME PUSH-PULL

Pour celles et ceux qui aiment le design minimaliste, nous pouvons dessiner des façades totalement « nues », sans gorges ni poignées, grâce au système d’ouverture push-pull. Vos meubles s’ouvrent alors par simple pression.

AUTRES SOLUTIONS PRATIQUES POUR VOS MEUBLES DE CUISINE.

Une ouverture électrique par simple pression du doigt sur la porte. La fermeture s'effectue en actionnant un bouton facile d'accès, souvent placé sur le montant de votre meuble de cuisine sur mesure.


En savoir plus